Nous ne ferons jamais appel à l'informatique pour débuter la création des poignées en bois Sugatakatachi. Plutôt que de tomber dans le piège de la facilité avec laquelle un objet peut désormais être réalisé par une machine, nous souhaitons enseigner à la machine comment créer les formes et donner les impressions de mouvements que seul le travail manuel peut donner. Aujourd'hui encore, le maître est un être humain.